Opendata Corsica




Infos pour les producteurs des données

Source : "Vade-mecum sur l'ouverture et le partage des données publiques"
édité par Le Secrétariat Général pour la modernisation de l'action publique
Pourquoi les données doivent-elles être publiées dans un format brut et quels sont les différents formats proposés ?
L’objectif de l’ouverture des données publiques est de favoriser et de faciliter les réutilisations et les réinterprétations, de la manière la plus automatisée et la plus standardisée possible. Les données brutes – telles qu’elles sont produites ou utilisées par les administrations à des fins de service public – sont en ce sens extrêmement intéressantes. Il est préférable de diffuser ces données dans des formats structurés, sans avoir recours à des options de présentation (couleurs, cellules fusionnées, fichiers à plusieurs onglets..), ni à des fonctions de présentations (macros, liens croisés dynamiques…).

Pour en permettre une réutilisation simple par le plus grand nombre, il est recommandé de présenter ces données dans des formats ouverts (Exemple : CSV, JSON, XML, RDF…) qui permettent la réutilisation sans restriction d’accès ni de mise en oeuvre, par opposition à un format fermé ou propriétaire.

Dans la mesure du possible, l’ouverture des données publiques requiert la diffusion des données brutes dans des formats normalisés qui permettent une réutilisation simplifiée dans des applications. Les données peuvent également être diffusées sous forme de flux accessibles à travers des interfaces de programmation (API).